K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

Mais qui est Kangnam Oppa ?

Comment ça vous n’avez pas entendu parler de PSY ? C’est ce coréen qui a fait exploser le buzzomètre mondial durant le mois d’août. Duh.

PSY, aka Park Jae-Sang (박재상) a 34 ans. S’il démarre tout juste sa carrière à l’international, c’est un artiste qui a démarré sa carrière en 2001 en Corée. Contrairement à ce que les gens disent, ce n’est pas un « rappeur ».

C’est un artiste diplômé de la prestigieuse école de Berklee à Boston (Berklee College of Music), auto-proclamée meilleure école de musique moderne au monde, et dont les anciens élèves ont gagné pas moins de 200 Grammy Awards. Rien que ça.

C’est un artiste qui sait que faire de la musique ne se réduit plus à écrire des notes et des mots sur une portée, et qui comprend l’importance de ce qui gravite autour.

C’est un artiste pluridisciplinaire, qui chante, rappe, danse, se déguise, est drôle. Il est acclamé en Corée et  réputé pour son « showmanship ». Les coréens se bousculent pour voir ses concerts, où il fait preuve d’un dynamisme sans fin et d’une créativité débordante avec des mises en scène souvent loufoques. En Juillet dernier, lors d’un de ses concerts à Séoul, quand le plafond a commencé à prendre feu, il a chanté pour son public une chanson en accapella le temps que l’incendie soit maîtrisé, avant de reprendre son show de plus belle.


Traduction : « Bon si on se laisse perturber par ça, ça pourrait devenir embarrassant… Oh, mais c’est même beau en fait. Mesdames et messieurs… on s’est un peu enflammé à trop s’amuser là… Je crois qu’il faut un peu de temps pour arranger ça. Je vais vous chanter une chanson qui n’était pas prévue. Regardez-moi tous. Je ne peux pas perdre face à un objet.

En 2012, il devient un phénomène international. Sa vidéo de Kangnam Style fait un carton sur la toile. OK. So What ?

Alors que 99% des artistes coréens s’entêtent à faire des chansons avec des refrains ou des hooks (avouons-le, souvent ridicules) dans un anglais très moyen, on trouve ici une chanson quasiment entièrement en coréen. Alors que 99% des charts coréens comportent des chansons d’amour, un thème universel, on trouve ici une satire de la richesse coréenne. Alors que 99% des artistes ressemblent à des poupées qui ont 15 ans, on trouve ici un homme mature, avec un visage « banal ». Alors que 99% des artistes créent de magnifiques chorégraphies, on trouve ici une danse facile à imiter, presque humoristique. Alors que 99% des artistes travaillent sur des clips cinématographiques avec des supers effets hollywoodiens, lui, danse tout seul dans la rue ou dans un studio pour faire un film quelque peu comique. Bref il fait tout l’inverse de ce qui semble être les codes de la musique coréenne, qui disons-le, sont copiés sur les codes de la musique américaine.

C’est pourquoi personne ne s’attendait à un tel engouement. Et pourtant voilà tous les américains en train de chanter « Oppa Kangnam Style ». Le plus incroyable, c’est qu’un non coréen ne comprend sans doute pas ces 3 mots, et que le clip qui a été si vu est rempli de private jokes.

« Oppa » c’est un mot utilisé en Corée qui n’a même pas d’équivalent en français ou en anglais. Pour ceux qui ne le savent pas, les relations sont très hiérarchisées dans la philosophie néoconfucianiste qui est à la base de la société coréenne. Il est donc impensable d’appeler par son prénom quelqu’un de plus âgé que soi. Quand une fille s’adresse à un homme plus âgé qu’elle, et qu’ils se connaissent bien, elle l’appelle « Oppa ». Cela reste familier, n’allez surtout pas appeler « Oppa » un homme que vous rencontrez pour la première fois. Il se ferait des idées. Parce que « Oppa » utilisé par des adultes sous-entend aussi une relation amoureuse. Pour preuve, un homme pourra faire preuve de jalousie si son amie appelle « Oppa » d’autres que lui (à l’exception de son grand frère).

Quand à Kangnam, il s’agit d’un quartier de Séoul. Imaginez un quartier qui réunit le meilleur du Marais, de Saint-Germain, du 7ème… vous obtenez Kangnam. Habiter à Kangnam, c’est bien sûr faire preuve d’un statut social, mais pas n’importe lequel – on parle de l’élite de l’élite, the crème de la crème : les gens les plus fortunés, mais aussi les plus beaux, les plus cultivés, les plus trendy, les plus cool… les plus tout, en fait. Les séoulites qui n’ont pas la chance d’y habiter, y sortent pour faire partie, ne serait-ce que l’espace d’un instant, de cette élite.

« Oppa Kangnam Style », c’est un homme qui dit à une jeune fille qui lui plaît « tu sais, moi j’ai le style de Kangnam ». Evidemment, ce qui est drôle, c’est que PSY est loin du stéréotype du Kangnam-ien (hop un nouveau mot), et que ce type d’argument est censé être la killer-réplique pour draguer. Et évidemment, sans les explications ci-dessus, ce n’est pas compréhensible.

Et pourtant. Des millions de personnes connaissent ces 3 mots. Pendant que des boites de production s’épuisent à traduire intégralement leur chanson en anglais pour percer le marché américain (et par conséquent international), la chanson de PSY intégralement en coréen est reprise dans des émissions, dans des stades, par des américains sur leur Twitter, par des artistes pendant leur concert (Nelly Furtado il y a un mois) et se classe dans le top 10 du chart Itunes américain.

Et cerise sur le gâteau, il est invité au MTV Video Music Awards et parle en coréen. « 기분 너무 좋고요, 너무 행복하고, 이무대에서 한번쯤은 한국말로 해보고싶었습니다. 죽이지 ? ». Traduction. « Je suis très content, très heureux. Et je souhaitais, au moins une fois, prendre la parole en coréen sur cette scène. Ça tue non ? ».

Et c’est là qu’il est très fort.

Du point de vue d’un non-connaisseur, un non-coréen qui ne comprend pas la chanson, le clip pourrait appeler à se moquer. Et facilement, il aurait pu être le héros d’un « dîner de cons » sur les plateaux de la télé américaine. Mais PSY dit tout ce qu’il a à dire. Il parle en coréen. Il fait de l’autodérision. Et finalement, c’est lui qui impose son rythme. Comme hier chez Ellen Degeneres. Il demande à se présenter et dit fièrement qu’il est « PSY from Korea ».

La suite pour PSY ? Il a évidemment signé avec des boites de production américaines. Et seul l’avenir nous dira ce qu’il fera. Personnellement je ne lui demande qu’une chose. Qu’il continue d’être cet ambassadeur de la Corée. Qu’il ne change rien.

Je termine par une petite anecdote un peu inutile, mais pour souligner une nouvelle fois le côté private joke du clip de Kangnam Style. Il compte quelque guest stars. Et pas n’importe lesquelles.

Le premier c’est Yoo Jae-Suk (유재석). Sachez qu’il s’agit d’un comédien star en Corée, l’animateur préféré des coréens qui présente les émissions à plus grosses audiences de la télévision coréenne (Happy Together depuis 10 ans, Come to Play (놀러와) qui vient de fêter son 400ème épisode, Infinite Challenge (무한도전) ou encore Running Man (런닝맨)), aussi connu pour être la célébrité la plus aimable et serviable. D’ailleurs s’il fait une apparition dans ce clip, c’est pour honorer une promesse faite avec PSY lors de la participation de ce dernier à un épisode de Infinite Challenge.

Le second cameo est Noh Hong Chul (노홍철), également comédien et étant au casting de Infinite Challenge. Il est connu pour sa « danse innommable », celle qu’il danse dans l’ascenseur.

Le troisième invité, c’est Hyuna du groupe 4minute. Qui a d’ailleurs enregistré un clip-réponse ensuite appelé « Oppa Ttak Nae Style » (오빤 딱 내 스타일), signifiant « Oppa t’es exactement mon style ».  Je vous laisse sur cette reprise aussi hilarante.

Publicités

Un commentaire sur “Mais qui est Kangnam Oppa ?

  1. Pingback: Le bilan de PSY « K-CULT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11/09/2012 par dans K-Pop, et est taguée , , , .

Archives

%d blogueurs aiment cette page :