K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

Han Jae-Hui ou The Innocent Woman

Malgré l’énorme variété de k-dramas existants, il existe un schéma narratif de base qu’on va retrouver de manière récurrente dans 9 dramas sur 10 (qui ne sont pas des séries historiques) : ce qu’on appelle l’histoire de Cendrillon.

Il y a un personnage central. Il est innocent, avec un fond infiniment bon, travailleur, honnête mais pauvre. La vie n’a pas été tendre avec lui, mais il reste optimiste et continue toujours de se battre pour atteindre son objectif.

En général ce personnage tombe amoureux d’un second personnage qui appartient à une classe sociale complètement différente. Quelqu’un qui n’a jamais manqué de rien, mais qui, pour une raison inexpliquée se trouve irrépressiblement attiré par le premier personnage.

Enfin, il y a un ou deux autres personnages, qui sont eux aussi amoureux d’un des héros et font tout pour interférer dans l’histoire d’amour principale. En d’autres termes les grands méchants. Pour bien compliquer l’histoire d’amour principale, on ajoute également une famille qui s’oppose à l’union des héros.

Pour illustrer mes propos, quelques exemples.

Goong (궁)

goongLee Shin est le prince héritier dans une Corée fictive, gouvernée par un régime monarchique. Il se retrouve marié à Shin Chae-Kyung, une jeune fille simple qui vit dans une famille en difficulté. Alors qu’ils se prennent d’affection sans s’en rendre compte, ils doivent se confronter à deux rivaux. Min Hyo-Rin, l’ancienne petite amie de Lee Shin qui regrette de l’avoir quitté et qui tente par tous les moyens de garder une place dans le cœur de ce dernier. Et Lee Yul, le cousin de Lee Shin, épris de Shin Chae-Kyung, qui, pour conquérir cette dernière, est persuadé qu’il lui suffit d’usurper la place de prince héritier.


Something Happened in Bali (발리에서 생긴일)

baliLee Soo-Jeong se bat pour gagner un peu d’argent en étant guide, malgré un frère à problèmes qui lui coûte beaucoup d’argent. Alors qu’elle est guide à Bali, elle rencontre Jung Jae-Min, richier héritier d’un Jaebol. Ce dernier est promis à Choi Young-Joo, qui est également issue de la haute. Elle, elle a pour ancien amant Kang In-Wook, issu d’une famille difficile dont la mère possède une modeste échoppe de nouilles alors que lui s’est battu pour faire de brillantes études et démarre une carrière prometteuse dans l’entreprise de… Jung Jae-Min. Evidemment, les deux hommes tombent amoureux de Lee Soo-Jeong, la pauvre Cendrillon. Et Choi Young-Joo, qui ne supportait déjà pas que son ancien amant lui ait tourné le dos, accepte encore moins d’avoir perdu ces deux hommes à la pauvresse.

Lovers in Paris (파리의 연인)

parisKang Tae Young est pauvre, et elle rencontre Han Ki-Joo à Paris, en devenant sa femme de ménage. Ils rentrent à Séoul et tombent amoureux. Mais le neveu de Han Ki-Joo, Yoon Soo-Hyuk est aussi amoureux de la jeune femme, et est prêt à tout pour les séparer.

Secret Garden

secret gardenGil La-Im a perdu son père pompier quand elle était au lycée. Depuis elle se bat pour survivre et est devenue une cascadeuse prometteuse. Kim Joo-Won est un héritier richissime d’une grande famille de Jaebol. Ils tombent amoureux mais ça agace beaucoup la mère de Kim Joo-Won.

Bon alors oui c’est caricatural. Et c’est pas pour autant que je n’ai pas aimé les dramas pré-cités.

D’autant plus qu’aujourd’hui, les scénaristes font de plus en plus d’efforts pour inventer des histoires originales plus intéressantes, plus complexes. Mais impossible de nier qu’il reste encore beaucoup de séries où on retrouve ce trio ou quatuor, avec quelques variantes et réinterprétations bien sûr.

Ce que je reproche souvent, c’est le côté simplet des personnages. Il y a souvent un gentil, mais beaucoup beaucoup trop gentil et honnête. Au point qu’on a envie de le remuer et lui crier qu’il serait temps qu’il ouvre les yeux pour voir que tout le monde le prend pour un imbécile. De l’autre côté on a un antagoniste beaucoup beaucoup trop méchant. Et surtout dans les histoires romantiques, il paraît complètement invraisemblable de voir tout ce dont il est capable, juste pour le cœur d’un homme ou d’une femme. Oui, je l’accorde il faut un « élément perturbateur » dans une histoire, et oui, c’est distrayant et efficace. Mais soyons sérieux. Les réactions ne sont-elles pas démesurées par rapport au mobile de base. Sans compter l’effet bisounours insupportable, où à la fin de l’histoire, finalement tout rentre dans l’ordre miraculeusement, et le héros qui a été honnête et bon a enfin ce qu’il mérite, et que l’antagoniste qui a été absolument odieux se repentit du jour au lendemain et devient lui aussi bon.

Ce qui m’amène à The Innocent Man. Oui, tout ceci n’est qu’un prétexte pour parler de « The Innocent Man » et d’évoquer le personnage de Han Jae-Hui (한재희), qui est pour moi le personnage le plus réaliste jamais rencontré dans un drama. Attention aux spoilers pour ceux qui n’auraient pas visionné le drama.

poster

Synopsis

Jeune journaliste, Han Jae-Hui manque de se faire agresser par un de ses informateurs et le frappe fatalement. Malgré un cadre de légitime défense elle est terrorisée à l’idée de se rendre à la police et appelle Kang Maru (강마루), ami d’enfance devenu amant. Kang Maru laisse partir sa chère et tendre et endosse le crime à sa place. Quand il sort de prison quelques années plus tard, la réinsertion est impossible et il se reconvertit gigolo. Il revoit Jae-Hui, qui a épousé un vieux magnat des affaires dont la fille, Seo Eun-Gi (서은기), est à peine plus jeune qu’elle. Obsédé par l’idée de ramener Jae-Hui dans son monde, il utilise Seo Eun-Gi qui s’éprend rapidement de lui.

Alors oui The Innocent Man a plein de défauts. Mais personnellement il m’a donné des frissons. Par la manière crue de dévoiler les pires vices de l’être humain.

Et tout cela est porté par Han Jae-Hui, interprété magistralement par Park Si-Yeon (박시연), vraie découverte du drama.

On déteste Jae-Hui. Mais moi je me demande si on la déteste pour ses actes, ou si on la déteste parce que finalement, elle reflète ce que n’importe qui pourrait potentiellement être amené à faire à sa place.

jaehui_child2Fille de prostituée, Jae-Hui grandit avec son frère, un voyou obsédé par les jeux, qui la bat régulièrement à chaque fois qu’elle refuse de vendre son corps. Elle déteste son destin et son seul réconfort est apporté par son voisin Ma-ru, son havre de paix. En grandissant, elle devient journaliste pour dénoncer les problèmes de corruption et les inégalités sociales du pays.

Puis elle rencontre le PDG-fondateur d’un grand conglomérat qui s’éprend d’elle. Et que celui qui pense que la tentation n’est pas réelle me jette la première pierre. N’est-il pas normal de penser, ne serait-ce l’espace d’une seconde, que c’est une formidable opportunité d’échapper à son terrible destin ? Et un jour, le téléphone sonne, pour lui remettre des informations compromettantes sur le PDG en question. C’est là que le rendez-vous dérape et qu’elle le tue accidentellement. Maru vient à la rescousse. Finalement, au moment où elle s’apprête à aller au commissariat le plus proche, c’est Maru qui l’arrête pour prendre sa place.

Evidemment c’est là que ça vrille. Comme le dit Maru lui-même, au moment où elle a appris à vivre avec un crime sur la conscience comme si de rien n’était, elle a levé toute les barrières que la morale lui imposait et devenue incapable de discerner ce qu’il est acceptable de faire de ce qui ne l’est pas.

Mais rationnellement. Son unique objectif dans la vie est de s’échapper de son trou à rats et d’accéder à une vie digne de ce nom. Son seul soutien est en prison, et un homme richissime lui fait la cour et est prêt à lui offrir tout ce qu’elle n’osait même pas espérer. Attendre la sortie de Maru ? Bien sûr, c’est beau l’amour. Et après ? Elle sait pertinemment que Maru ne pourra pas se réinsérer, et qu’elle serait vouée à le soutenir avec un salaire de journaliste. Elle est assez lucide pour savoir qu’elle ne le supportera pas. Et donc elle cède à la tentation.

Quelques années plus tard, elle a maintenant un fils mais a aussi gagné une fille adoptive qui les déteste. Mais elle s’accroche tant bien que mal pour protéger l’avenir de son fils. Quand elle revoit Maru, qui est sorti de prison, la première chose qu’elle fait est de lui apporter une montagne de cadeaux. Et c’est la seule chose qu’elle puisse faire. Pour l’instant. Mais la place que Maru occupe dans son cœur n’a pas changé. Au fond, son plan de base, c’est de amasser assez d’argent pour vivre confortablement jusqu’à la fin de sa vie et revenir vers lui pour recommencer.

jae-hui and son

Evidemment, elle perd les pédales quand son mari lègue tout son héritage à sa fille, ne lui laissant rien ni à elle ni à leur fils. Ce qui veut dire, tout ça pour rien. D’un coup, ses priorités changent. Elle doit à tout prix sauver son fils. Et personne n’ignore ce dont une mère est capable pour son enfant. Mais elle est aussi dans cette situation où elle est déjà venue trop loin pour pouvoir s’arrêter, et sait qu’elle ne peut que faire marche avant.

jaehui_maru

Et c’est en ça que le personnage de Han Jae-Hui est intéressant. Car finalement, elle n’est jamais mauvaise. Car ses batailles sont légitimes. Tous les choix qu’elle fait jour après jour sont humains. Terriblement humains que c’en est effrayant. Et à aucun moment elle ne le vit bien. On la voit faire tomber la carapace dès qu’elle est face à Maru. On sait qu’elle considère encore que son chez elle, c’est auprès de Maru puisque ses pas l’emmène toujours chez lui pour retrouver un peu de paix. On voit que malgré tout, elle est fragile, frêle mais que c’est une battante. C’est une femme perdue qui doit sauver le peu qui lui reste. Et j’aime ce personnage ambivalent, dérangeant, mais qui semble si humain trahie et détruite par sa propre naïveté. Et pour cette raison, c’est aussi le personnage le plus triste de « The Innocent Man ». Et détestable. Et attachant. Et en quelque sorte la véritable héroïne de la série.

Jae-Hui chez Maru

Publicités

Un commentaire sur “Han Jae-Hui ou The Innocent Woman

  1. Pingback: K-Favs – 05.08.13 | K-CULT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22/01/2013 par dans K-Drama, et est taguée , , .

Archives

%d blogueurs aiment cette page :