K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

2013 en k-dramas

La fin d’année étant proche, je reprends ma plume (mon clavier ?) pour faire un petit flashback sur les k-dramas de l’année 2013, et aborder ce que nous réserve 2014.

Pas de liste de dramas ici (je n’en ai pas vu assez), ce sera une sorte de rapide note de tendances.

Mosaique

Les coréens aiment le conte de Cendrillon. Ou comme ils l’appellent, l’histoire de Candy. Une héroïne sur laquelle le destin s’acharne jour après jour pour lui imposer mille et une difficultés, sauvée par un beau prince (comprenez riche) qui en tombe fou amoureux. Naïf ? oui probablement. Complètement irréaliste ? sans aucun doute. Laissant rêveur ? OH OUI !

Du coup, les années ont beau s’écouler, impossible de faire l’impasse sur cette intrigue de base qui subsiste, même en toile de fond, dans les dramas coréens. La preuve ? En 1997, on découvrait « The Star in My Heart » racontant l’histoire d’amour entre Choi Jin Sil (최진실) fille illégitime d’un Jaebol et dont la mère a disparu (ou est décédée ? ma mémoire me joue de tours) et Anh Jae Wook (안재욱) qui est… super over méga blindé, bien sûr !

The Heirs. Park Shin Hye (pauvre) rencontre Lee Min Ho (super méga giga blindé). Ils tombent amoureux tout de suite, mais c'est compliqué parce que la famille de Lee Min Ho est contre.

The Heirs.
Park Shin Hye (pauvre) rencontre Lee Min Ho (super méga giga blindé). Ils tombent amoureux tout de suite, mais c’est compliqué parce que la famille de Lee Min Ho est contre leur union.

En 2013, on avait « The Heirs » avec la pauvre Park Shin Hye (박신혜) qui n’a pas de père et le beau et amoureux Lee Min Ho (이민호) (blindé) qui, malgré son âge et son manque de maturité (sérieusement, il est censé être un lycéen !) tourne le dos à sa famille (blindée) pour une roturière.

(attends, mais ce synopsis, ça me dit quelque chose. Ah oui c’est ça. C’est l’histoire de… tous les dramas coréen)

(attends, cet article, je l’ai déjà lu. C’est celui sur Nice Guy. Je sais, je me répète. C’est l’âge.)

Je suis mauvaise. Il y a des super variantes.

Par exemple, dans « You’re the Best Lee Sunshin« , l’héroïne n’est pas si pauvre, et ils tombent amoureux vachement plus tard. Au début c’est une relation professionnelle.

Genre vous n’aviez pas grillé dès la première minute du premier teaser qu’ils allaient tomber amoureux.

En plus, ils répliquent le schéma même dans les Sageuk. Si je vous dis, une roturière de naissance indigne, intègre la cour et accède jusqu’au rang de concubine royale. Et oui, c’est l’histoire de « Jang Ok Jeong, Live for Love« .

Et aussi de « Cruel Palace« .

Et de « Empress Ki« .

Et de « Jung Yi« . Ah non c’est vrai que malgré l’amour dévoué du roi pour Jung Yi la pottière, celle-ci n’intègre pas la cour. Grande différence.

Et en 2013, hop hop hop, innovation : candy peut aussi être un garçon. Oui oui, m’sieurs, dames. Mister Jo In Sung (조인성) joue le pauvre et Song Hye Kyo (송혜교) la jolie blindée dans « That Winter the Wind Blows« .

Song Hye Kyo (giga héritière) est aveugle, à la recheche de son frère. Jo In Sung (pauvre) se fait passer  pour lui pour accéder à sa fortune, mais ils tombent amoureux.

Song Hye Kyo (giga héritière) est aveugle, à la recheche de son frère. Jo In Sung (pauvre) se fait passer pour lui pour accéder à sa fortune, mais ils tombent amoureux.

(ce n’est pas une innovation. C’est plus rare, mais ça a toujours existé. Mais comme l’audience compte plus de femmes, et que, évidemment épouser un beau blindé c’est le fantasme de toutes, on trouve beaucoup plus de beaux blindés)

Bon, d’accord, je schématise à mort. En plus, n’allez pas croire que je ne regarde pas les candy-dramas. Je suis une femme. Epouser un beau blindé c’est aussi mon fantasme. CQFD. Evidemment que je tombe amoureuse des protagonistes beaux blindés.

Par contre, 2013 a quand même été une année charnière. Où enfin, on a parlé de l’après. Vous savez le « ils se marièrent et ils eurent beaucoup d’enfants ». Sauf que en fait, non. Le conte de Cendrillon reste un conte. « Cendrillon » de Téléphone, c’est quand même vachement plus proche de la réalité.

Les coréennes ne sont pas en reste. Elles aussi, commencent à se dire que fantasmer c’est cool. Mais quand elles éteignent leur télé, leur mari est loin d’être un beau blindé, et leur beaux-parents leur prennent la tête sévère. Voire, elles sont seules, sont cataloguées « périmées » parce que’elles ont voulu travailler et restent non mariées à 30 ans, ou parce qu’elles ont divorcé  Et si elles souhaitaient l’évasion avant, elles souhaitent de plus en plus voir qu’elles ne sont pas les seules dans cette galère.

L’une des figures de proue pour ces dramas, c’est Park Ji Eun (박지은) la scénariste de « Queen of Housewives » qui déjà en 2009 parlait de la vie de femme mariée. Si elle le traitait de manière très légère, Kim Soo Hyun (김수현), championne des dramas familiaux, en parle plus sérieusement notamment en 2013 dans « Childless Comfort » traitant des différences générationnelles dans la perception d’un événement familial : la naissance d’un enfant sans mariage.

Kim Hye Sook est la femme de l'aîné de la famille Ahn. Sa fille donne naissance à un enfant sans mariage et chaque membre de la famille donne une avis sur la question.

Kim Hye Sook est la femme de l’aîné de la famille Ahn. Sa fille donne naissance à un enfant sans mariage et chaque membre de la famille donne une avis sur la question.

Cette timide tendance s’est fait ressentir sur les chaînes nationales en 2013. Moins d’innocente, frêle et gentille fille comme héroïne. Plus de femme forte, mystérieuse, qui cache sans doute de précédentes déceptions. On pense à « Queen of the Office« , « Queen of the Classroom » (que de reines…), “A Hundred Year Legacy, “Suspicious Housekeeper”, “Secret” ou la version masculine “The Minister and I”. Accessoirement, vous remarquerez que souvent, la reconstruction de la femme blessée s’accompagne bien souvent par un beau blindé (Lee Jung Jin, Lee Sung Jae ou Ji Sung), comme quoi la femme coréenne a quand même du mal a faire une croix dessus.

Hwang Jeung Eum a été accusée, à la place de son ancien amoureux, d'avoir tué l'ancienne amoureuse de Ji Sung (méga over blindé). Ils tombent amoureux.

Hwang Jeung Eum a été accusée, à la place de son ancien amoureux, d’avoir tué l’ancienne amoureuse de Ji Sung (méga over blindé). Ils tombent amoureux.

D’ailleurs, dans les dramas prévus début 2014, on retrouve de plus en plus de divorcés. Evidemment, nous sommes dans les dramas coréens. Donc on imagine que les divorcés vont finir par se remettre ensemble. Bonjour les bisounours.

Mais démarrer la série directement par des héros divorcés, c’est quand même une évolution. A titre d’exemple, le 3 janvier démarre « Emergency Couple » sur un couple qui se retrouve 6 ans après leur divorce. « Cunning Single Lady« , annoncée pour février, parle également d’une femme divorcée qui découvre plusieurs années plus tard que son ex-mari est devenu… un beau blindé. Ha. Ha. ha.

Mais quoi qu’il arrive, soulignons que la comédie romantique de base change. De contexte.

C’est déjà pas si mal. (Après oui, ça reste naïf, complètement irréaliste, et laisse rêveur).

J’aurais aimé dire que les dramas fantastiques s’essoufflent. En fait ils ont même connu un regain d’intérêt sur la seconde partie de l’année. Si « Gu Family Book » n’a pas été très convaincant, d’autres, plus malins, ont fait passer l’aspect fantastique comme accessoire par rapport à l’intrigue principale. C’était le cas de « I Hear Your Voice » et ce sera probablement le cas pour « You Who Came From the Stars« .

Lee Jonk Seok entend les pensées des gens. Lee Bo Young, adolescente, aide Lee Jonj Seok à mettre derrière les barreaux l'assassin de son père. Sorti de prison, ce dernier veut leur faire la peau.

Lee Jonk Seok entend les pensées des gens. Lee Bo Young, adolescente, aide Lee Jonj Seok à mettre derrière les barreaux l’assassin de son père. Sorti de prison, ce dernier veut leur faire la peau.

Les fantômes étaient aussi de la partie avec « Who Are You » et « Master’s Sun » (주군의 태양 – romanisation : JooGoonEui TaeYang). Quand à « Nine » il fut acclamé par la critique, et a même été racheté par une société de production américaine pour en faire une série.

Par contre, l’année prochaine pas de fantastique à l’horizon pour le début d’année. On devrait quand même avoir quelques pièces sur 2014, mais on sent que la mode passe. Alleluia.

Nam Gyu Ri infiltre un gang pour retrouver le meurtrier de sa super copine, morte en tentant de démanteler un trafic de drogue. Mais elle tombe amoureuse du chef du gang.

Nam Gyu Ri infiltre un gang pour retrouver le meurtrier de sa super copine, morte en tentant de démanteler un trafic de drogue. Mais elle tombe amoureuse du chef du gang.

Pour le reste, en vrac. On a eu le lot de dramas d’action avec « Iris 2 » ou encore « Heartless City » (무정도시 – romanisation : MooJeongDoShi), suivi des hommes injustement accusés d’un crime qu’ils n’ont pas commis avec « 2 Weeks » et « Heaven’s Order » (천명 – romanisation : CheonMyeong), vu des dramas médicaux comme « Medical Top Team » ou « Good Doctor« .

L’an prochain, on se penche sur la société coréenne d’aujourd’hui et d’hier. On ira dans le Joseon pour observer les pompiers de l’époque avec « Joseon 119 » (조선 119), et dans les années 30 à Shanghai avec « Age of Feeling » (감격의 시대 – romanisation : GamGyukEui ShiDae). On regardera la vie d’un docteur venu de Corée du Nord avec « Doctor Lee Bang In« .

Plus d’infos dans l’agenda.

Dernier point, mais on a noté au fur et à mesure de l’année, une montée en puissance des chaînes du câble. Mais je ferai un article dédié sur ce sujet prochainement.

(note : Je sais que je n’ai pas cité certains gros dramas de l’année comme « Reply 1994 », mais encore une fois, j’ai plutôt voulu relever des tendances globales, plus que de lister les gros succès de l’année.)

—————————–

The Star in My Heart – 별은 내 가슴에 – romanisation : ByulEun Nae GaSeumAe

The Heirs – 상속자들 – romanisation : SangSonkJaDeul

You’re the Best Lee Sunshin – 최고다 이순신 – ChoiGoDa Lee SunShin

Jang Ok Jeong, Live for Love – 장옥정, 사랑에 살다 – Jank Ok Jeong, SaRangAe SalDa

Cruel Palace – 궁중잔혹사 – Goong Joong JanHokSa

Empress Ki – 기황후 – Ki HwangHu

Jung Yi – 불의 여신 정이 – BulEui YeoShin JungYi

That Winter the Wind Blows – 그 겨룽, 바람이 분다 – Geu GyeuWool BaRamYi BunDa

Queen of Housewives – 아내의 자격 – romanisation : AhNaeEui JaGyuk

Childless Comfort – 무자식 상팔자 –romanisation : MuJaShik SangPalJja

Queen of the Office – 직장의 신 – romanisation : JikJangEui Shin

Queen of the Classroom – 여왕의 교실 – romanisation : YeoWangEui GyoShil

A Hundred Year Legacy – 백년의 유산 – romanisation : BaeNyunAe YuSan

Suspicious Housekeeper – 수상한 가정부 – romanisation : SooSangHan GaJeonBu

Secret – 비밀 – romanisation : BiMil

The Minister and I – 총리와 나 – romanisation : ChongRiWa Na

Emergency Couple – 응급남녀 – romanisation : EungGeub NamNyeo

Cunning Single Lady – 응큼 돌싱녀 – romanisation : EungKeum DolShingNyeo

Gu Family Book – 구가의 서 – romanisation : GuGaEui Seo

I Hear Your Voice – 너의 목소리가 들려 – romanisation NuhEui MokSoRiGa DeulLyeo

You Who Came From the Stars – 별에서 온 그대 – romanisation : ByulAeSeo Ohn GeuDae

Master’s Sun – 주군의 태양 – romanisation : JooGoonEui TaeYang

Heartless City – 무정도시 – romanisation : MooJeongDoShi

Heaven’s Order – 천명 – romanisation : CheonMyeong

Joseon 119 – 조선 119

Age of Feeling – 감격의 시대 – romanisation : GamGyukEui ShiDae

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :