K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

2013, l’année des chaînes du câble

Si les chaînes du câble nous ont, depuis quelques années, habitués à produire des programmes de qualité, cela fut particulièrement vrai en 2013. Ce, aussi bien sur les séries que les programmes de variété, en passant par les magazines. En plus de proposer des programmes souvent encensés par la critique, certains en arrivaient même à menacer les audiences des chaînes nationales.

Avant de faire le coup de projecteur sur les grilles du câble, un peu de contexte.

Il y a 20 ans, les chaînes du câble étaient reléguées au rang de chaînes de rediffusions et de télé-shopping. Les programmes rediffusés étaient des vieilles séries ou des films (et je ne sais pas si vous avez déjà regardé un film non-coréen doublé en coréen, mais croyez-moi quand je vous dis que ça vous met dans un état catatonique – regarder « Taxi » doublé en coréen fait partie d’une des expériences les plus sidérantes de ma vie). Bref, à part aider à passer la nuit quand on est jetlagé et que les chaînes nationales sont arrêtées (car oui les chaînes arrêtent de diffuser la nuit – moins maintenant, avec parfois des trous de moins d’une demi-heure, mais avant, pas de chaîne nationale entre minuit et 5h30), on ne dépassait jamais le canal 11 (le canal de MBC, le chiffre le plus haut).

NB : bon, je fais tout ça de mémoire et parce que ma mémoire me joue des tours, j’espère qu’il n’y a pas trop d’âneries

Rappelons au passage qu’il y a 5 chaînes nationales : KBS1 (canal 9), KBS2 (canal 7), MBC (canal 11), SBS (canal 6) et EBS (canal 10). Cette dernière étant une chaîne purement éducative, et qui explique pourquoi vous ne la connaissez probablement pas.

nationals_logo

Les années 90 voit la naissance de Mnet, qui fait office de MTV Korea jusqu’au milieu des années 2000. En plus d’hériter des programmes musicaux du groupe MTV, Mnet commence timidement à produire des programmes originaux qui sont suivis par le public. L’arrivée de Mnet est du pain béni pour les adolescents. A l’époque de la première génération Idol, les fans de H.O.T et autres groupes de l’époque passent leur journée sur la chaîne, à enchaîner les clips en espérant devoir une n-ième fois celui de leurs idoles, un peu sur le modèle de la génération MTV  (eh oui, c’est comme ça qu’on faisait quand yavait pas youtube…)

mnet_logo

La vague de changement arrive avec l’arrivée de TvN, du même groupe que Mnet, en 2006. Les créations originales vont être de plus en plus nombreuses, et va montrer qu’il est possible d’attirer des a-listers (les top stars) sur des chaînes du câble, notamment via l’émission « Taxi ». Très vite, JTBC et QTV vont prendre de l’ampleur en 2011. Et on va voir des producteurs et des scénaristes stars des chaînes nationales aller vers les chaînes du câble. Ce fut notamment beaucoup le cas en 2013.

cable_logo

Alors pourquoi ça le fait ? D’abord parce que contrairement aux chaînes nationales, on permet plus de choses aux chaînes du câble. Les scénaristes osent raconter les choses dont ils ont vraiment envie, et non les histoires que la chaîne leur demande de raconter. Les producteurs d’émissions de variété lassés de travailler sur les émissions étendards (1 night 2 days par exemple) sont invités à laisser libre court à leur créativité. A côté de ça, les grilles de programmation sont plus souples, et la longueur des programmes (aussi bien de chaque épisode que en nombre d’épisodes) est super flexible. Pas étonnant, donc, que de fil en aiguille, on voit cette migration vers les chaînes du câble, des programmes de qualité.

2013 a été une consécration, surtout pour JTBC et TvN, avec une floraison de programmes à succès, des concepts innovants. Petit reminder.

LES DRAMAS

K-Drama / Nine (JTBC)

nine

Salué par la critique, notamment par l’un d’entre eux comme étant le drama le mieux écrit de l’année, il a été réalisé par un producteur né du câble, Kim Byun Soo (김병수), également à l’origine d’autres succès du câble comme « Vampire Prosecutor« , « Queen Inhyeon’s Man« . Côté scénario, c’est le duo à l’origine de « Coffee House » (SBS) qui a quitté les chaînes nationales pour écrire « Queen Inhyeon’s Man » : Kim Yoon Jo (김윤주) et Song Jae Jung (송재정). Cette dernière n’est autre que la scénariste de « High Kick » la sitcom de MBC qui a connu un énorme succès en 2007 et a relancé la mode des sitcoms.
La série aura quand même réussi à passer le cap des 5% en audience, impensable il y a quelques années. La chaîne américaine ABC a prévu de diffuser un pilote d’un remake de la série.

K-Drama / Potato Star 2013QR3 (감자별 2013QR3) (TvN)

potato_star

Justement en parlant de « High Kick« . La réalisateur des 3 saisons de la sitcom et le scénariste de la saison 3 sont passés chez TvN pour créer « Potato Star« . Mieux, ils ont embarqués avec eux un casting de stars, à commencer par Lee Sun Jae (이순재) figure emblématique des 3 « High Kick », et le very hot Yeo Jin Gu (여진구) qui a été particulièrement remarqué dans « The Moon Embracing the Sun« . On y ajoute des acteurs nés du câble comme Go Gyung Pyo (고경표) venu de SNL, et Ha Yeon Su (하연수) qui a joué plus tôt dans l’année dans Monstar (Mnet). Et cerise sur le gâteau, un défilé de special guests, de Hwang Jung Eum (qui avait joué dans « High Kick 2 »), Yoo In Na, Lee Gwang Su, Yoon Gye Sang, et j’en passe.
Le résultat est très appréciable, à regarder au 3ème degré (on parle quand même d’une comète en forme de patate qui se met en orbite autour de la Terre et devient une 2ème lune), mais c’est léger, et drôle. Et accessoirement, les fans des High Kick semblent être au rendez-vous.

 

K-Drama / Monstar (Mnet)

monstar

A vrai dire, je n’ai toujours pas vu Monstar. Il faut dire qu’à la base, j’ai vu une série teenager (si c’est pour me rappeler que je suis vieille, merci) où ça chante (euh… remake de Glee ?) avec un héros joué par Yong Joon-Hyung du groupe Beast (je t’adore, mais depuis quand tu sais jouer la comédie ???). Pourtant les critiques ont, à ma grande surprise, très bien accueilli ce drama. La réalisation a été confiée à Kim Won Seok (SungGyungGwan Scandal, Cinderella’s Sister) et le scénario à Jung Yoon Jung (Arang Magistrate).
Il fait toujours partie des dramas que je veux voir rapidement, pour me faire ma propre opinion. Mais il semblerait clairement, notamment au vu de l’engouement de la blogosphère, qu’ils s’agisse là d’un drama à voir.

 

K-Drama / Reply 1994 (JTBC)

reply1994

Faire une saisons 2 à « Reply 1997 » ? Vraiment ? Pourquoi ? C’est la réaction qu’a eu tout le monde quand « Reply 1994 » a été annoncé. Je pense sincèrement que personne ne s’attendait à être conquis une seconde fois. Et pourtant, le charme a opéré. Rappelons que le réalisateur est Shin Won Ho (신원호) et la scénariste Lee Woo Jung (이우정), un duo qui vient, non pas des dramas mais des programmes de variété. Le premier a été réalisateur de « Happy Sunday » (KBS) et particulièrement du segment « Qualifications of Men » et la seconde était scénariste de « 1 Night 2 Days« , l’autre segment de « Happy Sunday ».

Rappelons que le réalisateur Shin est celui qui a fait connaître son heure de gloire à « Qualifications of Men » qu’on a notamment acclamé pour réussir à transmettre une émotion sincère à l’écran. C’est à lui qu’on doit les excellents épisodes portant sur la première chorale de l’émission, qui reste pour moi, jusqu’à ce jour l’un des meilleurs moments télévisuels issus de la variété.

 

K-Drama / Your Neighbour’s Wife (JTBC)

neighbours wife

Voici un synopsis qu’on n’aurait jamais pu voir sur une chaîne nationale. 2 couples dans la quarantaine lassés de leur mariage, qui vont démarrer des histoires d’amour croisées (rappelons que l’adultère est encore un crime en Corée). Personnellement j’attends que le drama soit terminé pour pouvoir le regarder en avance rapide, mais il s’agit typiquement d’un drama qui va mettre au centre de son intrigue des personnes malheureuses dans leur mariage.

 

K-Drama / Cruel Palace (JTBC)

cruel palace

Le duo No Joh Chan (노종찬) et Jung Ha Yeon (정하연) à qui l’on doit aussi « Queen Insoo« , ont donné naissance à « Cruel Palace : War of Flowers » en 2013. Le scénariste Jung, est un grand habitué des sageuk traditionnels qui retracent l’histoire d’une grande figure historique (« Queen Myeon Seong« , « Jo Gwang Jo« , « Jang Nok Su« ). Associé au plus jeune Noh, cela donne un drama explosif. Les images sont belles et l’écriture est soignée avec ce petit « sageuk à l’ancienne » plein d’audace. Et c’est sans parler Lee Duk Hwa dans le rôle du roi capricieux, Kim Hyun Joo dans celui de l’ambitieuse Lady Jo avec plus d’un tour dans la poche, et de Jung Sung Mo incarnant un Kim Ja Jeom assoiffé de pouvoir.
Il n’y a pas un personnage pour rattraper l’autre, ils sont tous ambitieux, manipulateur, sans aucune sincérité, et prêt à trahir un allié du jour au lendemain. mais j’ai personnellement savouré chaque épisode, à tenter de deviner quel personnage finirait vainqueur de cette lutte de pouvoir.

 

K-Drama / Childless Comfort (JTBC)

childless comfort

Je vais aller très vite sur ce drama que je n’ai pas vu. Mais impossible de ne pas le citer, pour plusieurs raisons. D’abord c’est écrit par Kim Soo Hyun (김수현) super star de makjang. On lui doit « Trap of Youth« , « Mom Has Grown Horns« , « Life is Beautiful » ou encore « A Thousand Day’s Promise« , spécialisée dans les sujets de société qui dérangent : l’adultère, la condition de la femme, les relations homosexuelles, etc. Quand « Childless Comfort » est annoncé sur le câble, c’est la surprise générale : impensable pour cette scénariste habituée aux tapis rouges sur les chaînes nationales depuis les années 80.
D’ailleurs le drama est extrêmement bien accueilli, en atteignant 10,7% d’audience, un score jamais atteint par une série du câble (jusqu’à Reply 1994 un peu plus tard dans l’année).

 

LES PROGRAMMES DE VARIETE ET MAGAZINES

Variété / SseolJeon (썰전) (JTBC)

sseoljeon

Proposée par la chaîne JTBC, SseolJeon a débuté en février. S’autoproclamant comme un lieu de bataille pour langues de vipère, les animateurs débattent sur les sujets chauds de la semaine passée, aussi bien du paysage politico-économique que people. C’est très bien mené, et le casting est parfait et l’émission a été reconnue non seulement pour traiter de sujets dont on n’ose pas parler, mais aussi pour réussir à simplifier et expliquer clairement chaque sujet et pour apporter des éléments complémentaires et aider le téléspectateur à se faire sa propre opinion.

Niveau casting, la partie politico-économique est menée par Kim Gura (connu pour s’exprimer sans retenue), Kang Yong Seok (un brillant avocat, ancien ministre) et Lee Cheo Hui (polémiste/chroniqueur). La seconde partie, plus variety-friendly, traite de cinéma, de télévision, de people. En plus de Kim Gura et Kang Yong Seok, on y trouve Park Ji Yoon (ancienne journaliste de KBS, qui recentre toujours le débat quand les chroniqueurs se perdent), Huh Ji Woong (critique cinéma, devenu lui-même très populaire via l’émission), Lee Yoon Seok (ancien comédien connu pour avoir obtenu un doctorat et enseignant régulièrement  dans des universités prestigieuses) et Kim Hee Chul (membre du groupe Super Junior, qui semble être un proche de la moindre célébrité coréenne). Pour les deux parties, le cocktail de profils différents est explosif, permettant d’agrémenter chaque débat d’expériences personnelles, de témoignages etc.

L’ensemble est absolument brillant, audacieux, tout en étant drôle. Si les audiences oscillent entre 2 et 3%, l’émission est extrêmement populaire dans les services de replay, et fait partie des 10 émissions préférées des coréens (tout type de programme, toute chaîne condonfus).

 

Variété / Hidden Singer (JTBC)

hiddensingerLes coréens sont assez friands des émissions où ils mettent à l’épreuve leurs chanteurs. On l’a vu avec le succès initial de « I Am A Signer » par exemple. « Hidden Singer » est encore un concept complètement neuf, entre le jeu et la variété.

Le principe. On prend un chanteur et 5 personnes qui l’imitent parfaitement. On les enferme dans des boites et ils chantent, le but du jeu étant de retrouver le vrai chanteur.

C’est excellent parce que même si on met le chanteur en difficulté, il est mis à l’honneur comme un chanteur d’exception. Résultat, on passe plus de temps à redécouvrir ses anciens hits, et à se rappeler à quel point il a eu une belle carrière. Régulièrement, on a vu cette année, des vieilles chansons revenir dans les charts après la diffusion de l’émission. 3 anciens titres de Wheesung ont refait surface tout le mois décembre.

Clou du spectacle, c’était l’émission dédiée à feu Kim Kwang Seok. Une édition tout simplement merveilleuse.

 

Variété / Grandpas Over Flowers (TvN)

grandpas over flowers

Le nouveau bébé de Na Yeong Seok. Mais si, Na Yeong Seok le réalisateur, qui était considéré comme le 7ème (ou 8ème selon les périodes) membre de « 1 night 2 days« . Il avait avoué depuis quelques années qu’il voulait tourner la page « 1 night 2 days ». Résultat, direction le câble pour créer Grandpas Over Flowers. A la plume, c’est Lee Woo Jung, son acolyte scénariste de « 1 night 2 days » qui a aussi écrit… « Reply 1994 » (autant dire que c’était son année)

A vrai dire, je ne le conseillerai pas forcément, mais l’émission a tellement buzzé sur le second semestre que je ne pouvais pas ne pas en parler. Le réalisateur fait croire à l’acteur Lee Seo Jin qu’il va partir en vacances avec des filles de girls band… mais en fait il part avec 4 acteurs vétérans  qui vont lui faire voir de toutes les couleurs.

Le voyage se passant en Europe, on y découvre évidemment Paris. C’est drôle, et comme je n’aime pas Lee Seo Jin, j’avoue avoir pris un malin plaisir à le voir se faire martyriser. La seconde saison était malheureusement beaucoup moins drôle, avec Lee Seung-Gi et des actrices âgées cette fois-ci. Mais celle-ci a quand même concurrencer en audiences « Law of the Jungle » de SBS, en approchant dangereusement les 11%.

 

Variété / Manyeo Sanyang (JTBC)

manyeosanyang

Enorme claque 2013. Encore un concept super (trop ?) audacieux pour JTBC. 4 hommes qui discutent de leurs relations avec les femmes ouvertement. L’émission a été classée interdite au moins de 19 ans (comprenez que ça parle de sexe). Si je n’avais pas été choquée par les blagues salaces de SNL (car ce n’est après tout qu’une blague), ici, il s’agit de vraies situations, avec des téléspectateurs qui envoient des témoignages et qui demandent l’avis des animateurs.

Le casting est une nouvelle fois parfais, mené par Shin Dong Hyub (excellent animateur, aujourd’hui reconnu pour ses blagues toujours très limites), Sung Si Kyung (le chanteur de ballades un peu nièvre qui se lâche complètement) Sam Hamington (l’australien qui a l’air plus coréen qu’un coréen) et Huh Ji Woong (le même que SseolJeon).

Bref, c’est salace et toujours très drôle, très rarement lourd. Et surtout on voit l’évolution (un peu brusque) des mentalités.

 

Variété / SNL Korea (TvN)

snlkorea

Ce n’est pas une émission nouvelle, qui a fait son bout de chemin depuis 2011. Oui c’est la version coréenne de Saturday Night Live (l’émission américaine qui a donné naissance au maintenant légendaire « Dick In The Box » de Justin Timberlake).

2013 n’a pas été simple car l’émission a pris de nombreux avertissements de l’équivalent de la CSA, et a complètement arrêté de parler politique et géo-politique, ce qui était pourtant son point fort. Elle a aussi perdue le réalisateur Jang Jin, les excellents acteurs Go Gyung Pyo et Kim Seul Gi, perdant par la même occasion beaucoup de souffle. Du coup, elle est devenue, comme n’importe quelle émission de variété, un endroit de promotion pour un film, un album ou un drama.

Cela dit, cela reste toujours drôle, et cela restera probablement un des gros succès du câble.

 

Variété / Comedy Big League (TvN)

comedybigleadue

Je termine sur Comedy Big League, qui n’est rien d’autre qu’un simili Gag Concert, où on met les comédiens en competitions.

En arrivant à la saison 4, l’émission est petit à petit devenue un leader du gag, talonnant le succès de Gag Concert sur KBS, qu’on pensait indétrônable.

D’ailleurs, les comédiens de Comedy Big League sont presque tous issus des chaînes nationales, et ont préféré faire briller leur talent sur le câble. ²

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :