K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

Des webtoons et des bulles

Comme les japonais, les coréens lisent beaucoup de BD. Non des manhwas. Beaucoup sont même édités en France. Mais ici, je veux parler des webtoons. Il s’agit de la transformation que le manhwa a vécu dans les années 2000.

L’un des grands initiateurs de cette transformation, c’est Kang Full, un dessinateur qui fait ses débuts en 2002. Après avoir vu ses planches refusées par les maisons d’édition, il décide de les publier sur Internet.

Les coréens sont déjà très connectés au haut débit et beaucoup téléchargent des pages scannées sur des plateformes P2P plutôt que d’acheter des manhwas ou que de les emprunter dans les manhwasbangs (des boutiques où on en emprunte, très répandues en Corée). Bien avant le Kindle, ils ne sont pas dérangés par le fait de remplacer du papier par un écran.

Kang Full, propose non seulement des histoires modernes et solides, dessine avec un style très particulier, mieux adapté à un écran, mais met surtout ses cases à disposition gratuitement. Le succès est immédiat.

 

Un exemple de long strip, où on voit comment le dessinateur exploite la verticalité des cases

Un exemple de long strip, où on voit comment le dessinateur exploite la verticalité des cases

Le modèle des manhwas va dont évoluer, et voir l’explosion du webtoon, le manhwa version numérique. Principalement lu sur des appareils mobiles (smartphones ou tablettes), on passe donc à une disposition des cases verticales (des long strips) et une dynamique complètement différente. En faisant défiler les cases vers le bas, on est entre le manhwa traditionnel et le dessin animé, permettant de rendre le tout plus immersif.

portals

Le modèle économique a aussi complètement évolué. Si avant, on achetait des mensuels pour pouvoir lire les épisodes, on passe maintenant par des portails de webtoons. Les plus populaires facturent les épisodes, et pour ceux qui rencontreront le plus de succès, ils auront la chance d’être édité dans une version papier.

Ce nouveau mode de consommation a changé aussi les attentes des lecteurs.

D’une part la démographie lisant des bulles a beaucoup évolué. Toute une tranche de la population entre 25 et 35 ans s’est mise à lire des webtoons dans les transports en commun. Du coup, si on accepte que les dessins soient plus simplistes, on veut aussi des histoires plus solides.

On voit donc apparaître beaucoup de webtoon dans le genre « thriller » traitant aussi bien de meurtres que de politique. Les séries basées sur de la vie quotidienne (d’adulte) rencontre également beaucoup de succès.

26 years de Kang Full, adapté au cinema, raconte la vengeance des enfants des victimes des révoltes de Gwang Joo.

26 years de Kang Full, adapté au cinema, raconte la vengeance des enfants des victimes des révoltes de Gwang Joo.

Quand on associe le succès de ces webtoon avec un scénario hyper bien ficelé, on a aussi une opportunité énorme d’adaptation. Et ça n’a pas manqué, puisque nombre de succès cinématographiques et télévisuels de ces dernières années sont adaptés directement de webtoons, et les droits d’exploitation se ventent une petite fortune.

Vous allez me dire, porter des manhwas à l’écran, ce n’est pas nouveau. Goong en est un bon exemple. Mais j’ai bien dit scénario hyper bien ficelé.

Le plus représentatif, c’est encore Kang Full. D’ailleurs, ce dernier a toujours affirmé que pour lui, l’histoire importait plus que le dessin. Résultat, sur 11 de ses séries, 8 ont été reprises à l’écran, avec plus ou moins de succès. Le film « The Neighbour » (avec Kim Yoon Jin de la série Lost, et Kim Sung Kyun) qui est excellent, est très fidèle au webtoon de l’auteur.

En adaptant un webtoon à succès, on colle au maximum aux images d'origine...

En adaptant un webtoon à succès, on colle au maximum aux images d’origine…

En 2013, de nombreux films à gros budgets étaient issus de webtoons, comme par exemple « Secretly, Greatly » (avec Kim Soo Hyun et Lee Hyun Woo), « No Breathing » (avec Lee Jon Seok), ou encore « The Five » (avec Kim Sun Ah).

Parmi les plus gros succès du box office de fin d’année, on notait « The Attorney« , réalisé par un dessinateur de webtoon, qui avait destiné cette histoire à des cases.

Mais saviez-vous aussi que « Pretty Man« , « Fashion King« , « Flower Boy Next Door » ou encore le drama special « Adolescence Medley » sont également adaptés de webtoon à succès ?
Cette semaine, ont été annoncé encore 2 webtoons qui seront adaptés à l’écran en 2014 : « Cheese in the Trap » et « Girl Manhwa« .

Notons au passage que les adaptations sont globalement médiocres, ou tout du moins, moins bonne que l’original. Parenthèse, mais cela fait deux semaines que je passe mes nuits à lire « Cheese in the Trap » et qu’ils n’ont pas intérêt à le massacrer…!!!

Pour les curieux, sachez que vous pouvez lire Kang Full en français, en version papier relié, dans la collection Hanguk des éditions Casterman.

kangfullcasterman
Pour les anglophones qui souhaitent vraiment profiter du format long strip, vous pouvez trouver des traductions sur le net.

edit : Naver publie maintenant les webtoons à succès en anglais. Allez voir sur http://comic.naver.com/en/index.html

Quelques recommandations :

  • Cheese in the Trap (Sunjeong – c’est à dire BD pour fille)
    Yoo Jung est un beau blindé admiré par toute l’université. Mais il se pourrait que son apparence parfaite soit un masque et qu’il cache une toute autre personnalité.
    Il a été annoncé que ce webtoon serait adapté en k-drama, et les internautes ont déjà donné leur avis sur le casting idéal :Park hae Jin, Paek Ki Woong, Kang Hyo Joo…
    http://www.oddsquad.org/p/cheese-in-trap.html
  • Don’t let go of the mental rope (comique)
    Imaginez qu’une corde vous tienne pour s’assurer que vous êtes raisonnable. Dans quelle situation lâchez-vous cette corde ? C’est ce que fait l’auteur en mettant en scène toutes les situations où on part en vrille.
    Malheureusement, seulement 3 ou 4 épisodes ont été traduits.
    http://mangafox.me/manga/don_t_let_go_of_the_mental_rope/
  • God of Bath (indéfinissable)
    Le héros est un dieu du gommage. De manière incroyable, ce webtoon au synopsis un peu improbable a connu un immense succès, et les droits d’exploitation ont été achetés pour en faire un film.
    http://www.mangapark.com/manga/God-of-Bath
  • City of Dead Sorcerer (science fiction)
    Après la découverte d’une nouvelle source d’énergie infinie, le SDE01, le monde a changé donnant d’étranges pouvoirs aux individus. Un homme particulièrement fait son apparition comme un super héro du futur.
    http://mangafox.me/manga/city_of_dead_sorcerer/
  • Stalker (drame)
    Un homme défiguré passe ses journées à observer une femme et se console en la regardant sourire. Jusqu’au jour où il assiste à l’enlèvement de la fille de cette femme. Que va-t-il faire pour remettre une sourire sur ce visage ?
    http://mangafox.me/manga/stalker/
Publicités

2 commentaires sur “Des webtoons et des bulles

  1. bo0ya
    17/01/2014

    Merci pour ce super article !
    A l’annonce de la sortie du drama Dr frost en 2014 et ayant trouvé la webtoon sur lequel se base le drama, en partie traduit en français, je me suis lu donc mes premiers chapitre du webtoon de Lee Jong bum pour savoir si le drama pourrait éventuellement me plaire & je dois dire que c’était une expérience que j’ai particulièrement appréciée, j’attends donc de voir comment ils vont adapter ça :),

    Je ne savais pas qu’autant de fims prenaient leur inspiration de manhwa quand je les regarderais, car certains sont sur ma listes des « à voir » j’aimerai pouvoir faire la comparaison avec l’original quand je pourrai 🙂 & je ne connaissais pas Kang Full donc bonne découverte via cet article 🙂

    & donc surtout merci infiniment pour la liste des liens en anglais !!!! YEYY

    • kcultblog
      20/01/2014

      Je n’ai pas lu Dr Frost, mais je vais peut être songer à m’y mettre aussi (venant ainsi se rajouter à ma looooooongue liste… –;;)

      En ce qui concerne les adaptations, je dois dire que vraiment, j’ai souvent été déçue. Les webtoons de départ sont souvent déjà tellement bons, que les adaptations manquent d’audace, et semblent trop préoccupées à essayer d’être fidèles à l’original (aussi bien l’histoire, que les textes et parfois même les plans) pour attirer les fans (et accessoirement encaisser le jackpot facilement)…

      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17/01/2014 par dans K-Cinema, K-Drama, et est taguée , , , , , , .

Archives

%d blogueurs aiment cette page :