K-CULT

Korean Culture to understand Korean Cult

K-Dramas 2000 à 2009

Rappel légenge : vus / en cours / à voir / abandonné et incomplet

__________________________________________________________________________________________________________

All In (2003)
올인

allinNombre d’épisodes : 24
Réalisation : Yoo Chil Yong (유철용) (White Christmas), Kang Shin Hyo (강신효)
Scénario : Choi Wan Kyu (최완규) (Huh Joon)
Casting : Lee Byung Hun (이병헌) (Film : JSA), Song Hye Kyo (송혜교) (Autumn Tale), Ji Sung (지성)
Meilleure audience : 47,7%
Détail :Le drama est inspiré d’un roman de Noh Seung Il (노승일), biographie romancée du vrai Cha Min Su
Avis : Trop bien. Trop trop bien. En réalité, objectivement, je pense que le drama n’a pas forcément bien vieilli, et que avec l’âge, je ne l’apprécierai pas autant. Mais je garde un souvenir très fort de ce drama, de la mélodie qui sortait de la boite à musique, des paysages de l’île de Jeju, etc. Le drama avait défrayé la chronique à cause de son thème central portant sur les jeux d’argent (interdits en Corée).

__________________________________________________________________________________________________________

Autumn Tale (2000)
가을동화 – GaEul DongHwa

autumntaleNombre d’épisodes : 16
Réalisation : Yoon Suk Ho (윤석호) (Feelings, Propose)
Scénario : Oh Su Yeon (오수연) (All About Eve, Papa)
Casting : Song Seung Hun (송승헌) (3 girls, 3 boys), Song Hye Kyo (송혜교) (SoonPoong Clinic), Won Bin (원빈) (Propose)
Meilleure audience : 42,1% (source inconnue)
Avis : OH. MY. GOD. WON. BIN. Tout le reste, on s’en contrefiche.
Je m’explique. Moon Geun Young est merveilleuse mais n’est présente que dans les premiers épisodes, Song Hye Kyo était déjà jolie, et je n’ai jamais pu encadrer Song Seung Hun. L’histoire n’a ni queue ni tête (deux enfants échangés à la maternité) et super prévisible. Mais voilà, Won Bin est beaucoup beaucoup trop beau (moment groupie, mais Won Bin me mettra dans le même état jusqu’à la fin de mes jours je pense…)
D’ailleurs je n’ai jamais vu que la version raccourcie (en 4 épisodes) et cela m’a suffi (preuve du vide intersidéral qu’il y a dans le scénario).
Bon soulignons quand même que c’est le premier épisode de la saga de Yoon Suk Ho, qui écrira ensuite Winter Sonata, Summer Scent et Spring Waltz. (Je n’ai pas vraiment vu ces autres, à vrai dire, très rapidement à la volée… mais de ce que j’en ai vu, Autumn Tale est largement le meilleur).

__________________________________________________________________________________________________________

Boys over Flowers (2009)
꽃보다 남자 – KkotBoDa NamJa

boysoverflowersNombre d’épisodes : 25
Réalisation : Jeon Gi Sang (전기상) (Delightful Girl Chun Yang, My Girl)
Scénario : Yoon Ji Ryun (윤지련)
Casting : Gu Hye Seon (구혜선) (The King and I, Non Stop), Lee Min Ho (이민호) (I Am Sam), Kim Hyun Joong (김현중), Kim Beom (김범), Kim Joon (김준)
Meilleure audience : 33,5%
Détail :C’est la version coréenne de l’adaptation du manga giga connu Hana Yori Dango
Avis : Ce que c’est niais. Ce que c’est délicieusement niais. Drama prévisible à mourir, allant de cliché en cliché, de niaiserie en niaiserie. Au-delà du duo principal, les acteurs (newbies) jouent terriblement mal. Le scénario est d’une facilité déconcertante. Et pourtant j’ai dévoré ce drama. Et c’est un bien faible mot. Un week-end entier, enfermée chez moi, affligée épisode après épisode de voir mon état devant tant de niaiseries. Et c’est devenu un grand classique de la pop culture coréenne, avec jusqu’aujourd’hui, des références et des parodies à tout bout de champ. Un grand classique reprenant tous les codes du k-drama.

__________________________________________________________________________________________________________

Conspiracy in the court (2007)
한성별곡 – HanSungByulGok – traduction : la chanson triste de HanSeong (l’ancien Seoul)

conspiracyNombre d’épisodes : 8
Réalisation : Kwak Jung Hwan (곽정환)
Scénario : Park Jin Woo (박진우)
Casting : Lee Chun Hee (이천희) (Film : A Good Lawyer’s Wife), Kim Ha Eun (김하은), Ji Yi hNa (진이한)

__________________________________________________________________________________________________________

DaeJangGeum (2003)
대장금

daejanggeumNombre d’épisodes : 54
Réalisation : Lee Byung Hoon (이병훈) (Huh Joon)
Scénario : Kim Young Hyun (김영현)
Casting : Lee Young Ae (이영애) (film : JSA), Ji Jin Hui (지진희)
Meilleure audience : 57,8%
Avis : Toute la première partie portant sur les cuisines de la cour est littéralement délicieuse. La seconde nous fait découvrir la médecine orientale. J’avais adoré le drama il y a 10 ans, malgré quelques longueurs. Et puis il y a 3 ou 4 ans, on s’est mis en tête avec ma soeur de le revoir. Je dois dire que j’étais assez surprise : le drama vieillit bien. Malgré quelques longueurs, il reste un drama mythique, symbole du mouvement HanRyu.

__________________________________________________________________________________________________________

Full House (2004)
풀하우스

fullhouseNombre d’épisodes : 16
Réalisation : Pyo Min Su (표민수)
Scénario : Min Hyo Jung (민효정) (Rooftop Cat)
Casting : Bi (Sang Doo Let’s Go to School), Song Hye Kyo (송혜교) (All In, Autumn Tale), Han Eun Jung (한은정) (Succesful Story of a Bright Girl), Kim Sung Soo (김성수)
Meilleure audience : 40,2%
Détail :C’est l’adapation d’un Manhwa à succès du même nom écrit par Won Soo Yeon (원수연)
Avis : Adapté du manhwa du même nom, Full House vaut le détour ne serait-ce que pour voir le visage de poupée de Song Hye Kyo dans un vrai rôle (comprendre un rôle où elle ne fait pas la poupée). Le personnage qu’elle interprète est plein de fraîcheur, et son interprétation d’une chanson enfantine reste un moment mythique de la télévision coréenne. Notons au passage que l’expression « Aja Aja Fighting » vient d’ici. Sinon, soyons francs. C’est du Candy à l’état pur, niais et invraisemblable.

__________________________________________________________________________________________________________

Goong (2006)

goongNombre d’épisodes : 24
Réalisation : Hang In Roe (항인뢰)
Scénario : Ihn Eun Ah (인은아)
Casting : Yoon Eun Hye (윤은혜), Joo Ji Hoon (주지훈), Song Ji Hyo (송지효) (film : Whispering Corridors 3 : Wishing Stairs)
Meilleure audience : 28,8%
Détail :C’est l’adaptation du ManHwa best-selle Goong dessiné par Park So Hee (박소희)
Avis : Complètement accro au manhwa d’origine, je n’avais aucune envie qu’on me le massacre. Surtout, à l’époque, Yoon Eun Hye était un membre un peu insignifiant du quelque peu insignifiant groupe Baby V.O.X, et à part sa fausse romance avec Kim Jong Gook dans l’émission X-Men, je la trouvais sans intérêt. Donc j’étais absolument scandalisée qu’on lui offre le rôle de Shin Chae Kyung. Finalement, je dois dire qu’elle s’en est sortie haut la main, et c’est sans aucun doute le rôle qu’elle a le mieux interprété de toute sa carrière, puisqu’il semblerait qu’aucun rôle depuis, ne lui sied autant. A part elle, c’est un véritable plaisir de voir ce à quoi ressemblerait le Joseon du 21ème siècle, et j’ai été notamment charmée par les tenues que portent l’héroïne, allant du hanbok en version contemporaine, aux robes d’aujourd’hui avec une touche orientale. Au passage, j’adore les écrans de fin avec les ours en peluche reprenant des scènes de l’épisode.

__________________________________________________________________________________________________________

High Kick (2006)
거침없이 하이킥 – GeoChimEobShi High Kick

highkickNombre d’épisodes : 167
Réalisation : Kim Byung Wook (김병욱) (SoonPoong Clinic, LA Arirang), Kim Young Ki (김영기) (SoonPoong Clinic)
Scénario : Song Jae Jung (송재정) (SoonPoong Clinic)
Casting : Lee Soon Jae (이순재), Park Hae Mi (박해미), Jung Joon Ha (정준하), Kim Beom (김범), Park Min Young (박민영)
Meilleure audience : NC
Avis : Successeur de la sitcom à succès des années 90 SoonPong Clinic, High Kick va relancer la mode des sitcoms. Format court, à prendre au 10ème degré, c’est léger et idiot. Le succès est tel que s’en suivront un High Kick 2 et 3, lançant les carrières de nombreux jeunes acteurs : Dans la saison 1, Kim Beom (Boys Over Flowers), Park Min Young (SungGyunGwan Scandal), Jung Il Woo (The Moon Embracing the Sun)… Dans la saison 2, Choi Daniel (Baby-Faced Beauty), Hwang Jung Eum (Giant), Shin Se Kyung (Deep Rooted Tree), Yoo In Na (Secret Garden), Yoon Si Yoon (King of Baking), Lee Kwang Su (de Running Men)…
Les trois high kick ayant un peu vieillis, pour les curieux, je les redirige plutôt vers Potato Star des mêmes auteurs, plus moderne et toujours aussi drôle.

__________________________________________________________________________________________________________

Hwang Jin-Yi (2006)
황진이

hwangjinyiNombre d’épisodes : 24
Réalisation : Kim Cheol Kyu (김철규) (More Beautiful Than Flowers)
Scénario : Yoon Seon Joo (윤선주) (Lee Sun Shin)
Casting : Ha Ji Won (하지원) (What Happened in Bali, Damo), Jang Geun Seok (장근석) (Lovers in Praha), Kim Young Ae (김영애)
Meilleure audience : NC
Avis : Il fait partie de mes dramas préférés. Pour moi, c’est un drama qui approche la perfection. D’un point de vue réalisation, les images sont splendides, toutes ses couleurs illustrant l’intérieur des Gibang (maison close) sont superbes, la musique est absolument somptueuse, et les costumes sont à tomber (ce drama va d’ailleurs lancer un mouvement de renouveau dans les hanbok, et sera aussi un tournant sur l’attention portée aux costumes dans les sageuk). Ha Ji Won fait le drama à elle seule ; elle est à tour à tour, belle, innocente, ensorcelante, terrifiante, amoureuse… Sans parler de ces scènes de danse pour lesquelles elle a été acclamée. Au delà de la chorégraphie globale (pour lesquelles elle a probablement été souvent doublée), c’est dans les plans rapprochés, quand on voit le mouvement de ses épaules et de ses mains, parfait, qu’on est complètement conquis. Niveau scénario, c’est également brillant. Bien que très romancé, le drama s’inspire sur de véritables poèmes laissés par Hwang Jin Yi. Par ailleurs, la première scène et la dernière scène sont absolument merveilleuses. Pour en savoir plus, ça se passe ici.

__________________________________________________________________________________________________________

Jumong (2006)
주몽

jumongNombre d’épisodes : 81
Réalisation : Lee Jo Hwan (이주환) (Mr Duke), Kim Geun Hong (김근홍) (Queen Seondeok, YiSan, GyeBaek)
Scénario : Choi Wan Kyu (최완규) (All In, Hur Joon, Iris), Jung Hyung Soo (정형수) (Damo, Gyebaek)
Casting : Song Il Gook (송일국) (All About Eve), Han Hye Jin (한혜진), Jun Kwang Ryul (전광렬) (Huh Joon)
Meilleure audience : 51,9%

__________________________________________________________________________________________________________

Lovers in Paris (2004)
파리의 연인 – ParisEui YeonIn

loversinparisNombre d’épisodes : 20
Réalisation : Shin Woo Chul (신우철), Son Jung Hyun (손정현)
Scénario : Kim Eun Sook (김은숙) & Kang Eun Jung (강은정) (South of the Sun)
Casting : Park Shin Yang (박신양) (films : The Letter, The Promise), Kim Jung Eun (김정은) (Ladies of the Palace, Sunflower), Lee Dong Kun (이동건) (Sang Doo, Let’s Go to School)
Meilleure audience : 57,6%
Avis : Encore un drama au pays de Candy. Notons que c’est le premier succès de Kim Eun Seook, qui va devenir grâce à Lovers in Paris, une des scénaristes les plus bankable de Corée. Les premiers épisodes se passant à Paris, cela va faire déferler une foule de touristes coréens vers la capitale française, qui vont s’extasier sur le pont Alexandre 3 (où se déroule une scène importante). C’est malgré tout assez neuf pour l’époque puisque le couple principal se met ensemble assez rapidement (alors que jusque là, on nous avait habitués plutôt à des couples qui jouaient au chat et à la souris pendant 20 épisodes) et du coup, casse un peu avec le rythme traditionnel des dramas romantiques.

__________________________________________________________________________________________________________

My Name is Kim SamSoon (2005)
내 이름은 김삼순 – Nae IhReumEun Kim Sam Soon

samsoonNombre d’épisodes : 16
Réalisation : Kim Yoon Chul (김윤철)
Scénario : Kim Doh Woo (김도우)
Casting : Kim Sun Ah (김선아) (White Christmas), Hyun Bin (현빈) (Non Stop), Jung Ryeo Won (정려원) (Goodbye Francesca), Daniel Henney
Meilleure audience : 49,1%
Détail :C’est l’adapation d’un best-seller du même nom
Avis : Encore une audience étourdissante. Kim Sam Soon est très bien. C’est très drôle sans jamais être ridicule, dynamique et attachant. A vrai dire, c’est même meilleur que le roman dont il s’inspire. Mon seul regret est que Kim Sun Ah ne soit quand même pas bien épaisse malgré le fait qu’elle est censée être « grosse ». Au contraire, elle est adorable.

__________________________________________________________________________________________________________

Non Stop (2000)
논스톱

nonstopNombre d’épisodes : Saison 1 (?), Saison 2 (422), Saison 3 (303), Saison 4 (249), Saison 5(257)
Avis : Une sitcom qui a duré jusqu’en 2007, qui a permis à de nombreux acteurs de devenir célèbres. Pour n’en citer que quelques uns, Go Soo dans la saison 1, Jo In Sung dans la saison 2, Hyun Bin et Jang Geun Suk dans la saison 4, Gu Kye Sun et Han Hyo Joo dans la saison 5.
et qui a aussi donné sa chance à des chanteurs : Andy, Jun Jin, Min Woo (du groupe Shinhwa), Jang Nara, Haha, Lee Jin (du groupe Fink.L), Lee Jung ou encore Tablo.
Je suis évidemment loin d’avoir vu les presque 1000 épisodes de la série, mais je ne pouvais pas ne pas citer cette sitcom qui est un peu mythique aujourd’hui, au même titre que la série des High Kick ou de 3 boys 3 girls. Si vous devez ne voir qu’une saison, je vous recommande la 2 avec Jang Nara notamment.

__________________________________________________________________________________________________________

On Air (2008)
온에어

onairNombre d’épisodes : 21
Réalisation : Shin Woo Chul (신우철) (Lovers in Paris), Jin Hyuk (진혁)
Scénario : Kim Eun Sook (김은숙) (Lovers in Paris)
Casting : Kim Haneul (김하늘) (Piano), Lee Beom Soo (이범수) (Surgeon Bong Dal Hee), Park Yong Ha (박용하)
Meilleure audience : 26,2%
Avis : Voir l’envers du décor des drams, même romancé, c’est toujours très intéressant. En plus, la scénariste n’hésite pas à tourner en dérision le système et les scénaristes à la poursuite des audiences, avec elle en première ligne. Je le recommande à tout fan de drama.

__________________________________________________________________________________________________________

Painter of the wind (2008)
바람의 화원 – BaRamUi HwaWon

painterofthewindNombre d’épisodes : 20
Réalisation : Jang Tae Yoo (장태유) (War of Money), Jin Hyuk (진혁) (On Air)
Scénario : Lee Eun Yeong
Casting : Moon Geun Yeong (문근영) (Autumn Tale, Queen Myeongseong), Park Shing Yang (박신양) (War of Money, Lovers in Paris), Ryu Seung Ryong (류승룡) (Personal Taste, IRIS), Moon Chae Won (문채원) (Princess’ Man, Innocent Man)
Détail :C’est l’adapation du best-seller de Lee Jung Myung (이정명)
Meilleure audience : 16,1%

__________________________________________________________________________________________________________

Queen Seondeok (2009)
선덕여왕 – SeonDeok Yeo Wang

seondeokNombre d’épisodes : 62
Réalisation : Park Hong Kyun (박홍균), Kim Geun Hong (김근홍) (Yi San, Jumong)
Scénario : Kim Young Hyun (김영현) (DaeJangGeum, Heat), Park Sang Hyun (박상현) (Heat)
Casting : Lee Yo Won (이요원), Uhm Tae Woong (엄태웅), Go Hyun Jung (고현정), Park Ye Jin (박예진)
Meilleure audience : 43,6%

__________________________________________________________________________________________________________

Rooftop Room Cat (2003)
옥탑방 고양이 – OckTabBang GoYangYi

rooftopNombre d’épisodes : 16
Réalisation : Kim Sa Hyun (김사현)
Scénario : Min Hyo Jung (민효정), Gu Seon Kyung (구선경) (School 2)
Casting : Kim Rae Won (김래원) (School 2), Jung Da Bin (정다빈) (Non Stop 2 et 3)
Meilleure audience : 29,7%
Avis : C’est mignon, il n’y pas grand-chose à dire de plus. Je n’ai vu que quelques épisodes pendant la diffusion, mais je me souviens avoir ri de bon cœur. C’est également le premier gros succès de Kim Rae Won, qui avait rendu les coréennes hystériques.

__________________________________________________________________________________________________________

What Happened in Bali (2004)
발리에서 생긴일 – BaliAeSeo SaengKinIl

baliNombre d’épisodes : 20
Réalisation : Choi Moon Seok (최문석)
Scénario : Kim Ki Ho (김기호) & Lee Seon Mi (이선미) (Some Like It Hot, Star In My Heart, Love Is In Your Embrace), Lee Kyung Mi (이경미)
Casting : Ha Ji Won (하지원) (Damo, School 2), Jo In Sung (조인성) (New Non Stop, School 3), So Ji Sub (소지섭) (Glass Shoes), Park Ye Jin (박예진) (Jang Hui Bin – 2003)
Meilleure audience : NC
Avis : La fin qui m’a laissée le plus abasourdie de l’histoire du drama. Il faut savoir que dans ce drama, tous les personnages sont détestables. Par contre, ils sont viscéralement humains (oui, je note que l’expression est étrange). Et si on n’éprouve pas vraiment de sympathie pour eux, ils nous inspirent de la pitié. En fait, c’est un peu comme si on sortait le personnage de Candy d’un conte de fée et que sans prévenir, on la balançait dans la vraie vie. Et ça fait mal. Un must see.

__________________________________________________________________________________________________________

Yi San (2008)
이산

yisanNombre d’épisodes : 77
Réalisation : Lee Byung Hoon (이병훈) (DaeJangGeum, Huh Joon), Kim Geun Hong (김근홍) (Jumong)
Scénario : Kim Yin Young (김이영) (Huh Joon)
Casting : Lee Seo Jin (이서진) (Phoenix, Damo), Han Ji Min (한지민) (Great Inheritance, DaeJangGeum)
Meilleure audience : NC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités

Archives

%d blogueurs aiment cette page :